Le jardin de Suzanne

Suzanne n’en pouvait plus de cette haie de Thuyas qui longeait tout son terrain, et de cet escalier de pierres branlantes installé à même la butte de terre qui menaient à la porte d’entrée de sa maison.

La demande :  Repenser l’entrée de la maison qui mène au garage (pour les voitures) ainsi que  celle qui mène à la porte d’entrée . Ne plus avoir à entretenir la haie de thuyas, et pouvoir se poser en cet endroit ensoleillé pour contempler et profiter un jardin floral  .

Ma proposition : La haie de Thuyas  a été supprimée , de manière  à gagner sur deux tableaux : apporter de la luminosité et agrandir la surface à planter disponible.   L'allée a été redessinée  pour se transformer en  une rampe escalier, colonne vertébrale du jardin qui  mène sur une terrasse en bois de 20 mètres carrés. De part et d’autres de l’escalier c’est un festival de vivaces aux couleurs, textures et odeurs changeantes au fil de l’année. Pour apporter la touche finale le jardin d'ornement   s'est naturellement organisé autour de l'alternance  de buissons tels que cistes, sauges microphylla, rosiers et de petites vivaces tels que penstemon, marguerites, centaurées, hémérocalles. Tout cela  pour profiter  des fleurs toute l’année.

Un escalier fleurie 

Vue depuis la terrasse

La butte végétalisée

  • Noir LinkedIn Icône
  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon